Le 12 Juin, un merveilleux organiste du grand nord nous redonnera Gigoud et Fleury.

  • Non classé

Nous avons le grand plaisir de vous inviter au récital que donnera l’organiste finlandais Santeri Siimes, le dimanche 12 Juin à 17h, sur le splendide orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint-Augustin à Paris (75008 ).

Cet instrument est riche d’une longue tradition symphonique et c’est ce qu’illustrera le programme présenté .

Santeri Siimes fera sonner l’instrument avec des œuvres de son premier titulaire Eugène Gigout – le fameux Grand chœur dialogué – et celles de tout un cercle d’organistes qui se trouvèrent réunis par leur attachement à l’Ecole d’orgue parisienne Niedermeyer, où ils enseignèrent après, pour certains, en avoir été les élèves. Ainsi Léon Boëllmann, neveu par alliance du précédent, et dont celui-ci adopta la fille, mais aussi Camille Saint-Saëns, Clément Loret, jusqu’ à André Fleury, l’un des derniers disciples de Gigout et qui tint les claviers de Saint-Augustin de 1930 à 1948. Alexandre-Pierre-François Boëly, Edmond Lemaigre et Jehan Alain complèteront ce programme symphonique, mais il y a lieu de signaler également Trois études de Santeri Siime.

En effet, celui-ci est également compositeur et, épris de cette école française de l’orgue symphonique, c’est dans cette esthétique qu’il exprime ce talent. C’est pour ces « Trois études » qu’il reçu en 2011 le second prix au concours de composition Aristide Cavaillé-Coll. 

Il s’agit d’un concert gratuit avec libre participation et vous pouvez cliquer ici pour découvrir l’affiche de ce concert.

Nous serons heureux de vous y retrouver car nous serons partenaires de ce récital.